Une fiche pratique d’un capital minimal sur la SASU

Une fiche pratique d’un capital minimal sur la SASU
Une fiche pratique d’un capital minimal sur la SASU

Majoritairement, le capital social d’une SASU est souvent fixe. Il n’y a pas de capital minimum SASU ni de montant maximum. Il peut être d’un apport numéraire ou d’un apport en nature ou d’un apport en industrie. Au cas où voulez travailler seul, vous pouvez opter pour la forme juridique SASU.

Cette option est plus bénéfique et facile à gérer. Elle offre plus de souplesse et de liberté pour les associés. Les formalités lors d’une création d’une SASU sont simplifiées pour faciliter l’intégration des investisseurs dans le monde de l’entrepreneuriat. Par ailleurs, les risques sont limités et le montant pour la transmission des actions est abordable lors d’un décès de l’actionnaire. Pour de plus amples informations sur la forme juridique SASU, n’hésitez pas à demander les informations proposées par les professionnels ou les sites en ligne.

Le capital minimal d’un euro

Si le statut juridique SASU vous intéresse et vous voulez connaître le capital minimum SASU que vous devez investir pour son ouverture, lisez les rubriques affichées dans les sites en ligne ou dans la plateforme d’aide. Il vous sert de guide et de meilleure orientation sur le capital social minimum ou maximum d’une entreprise SASU. Obligatoire, le montant de ce capital peut être discutable et variable selon les associés. Au cas où vous êtes le seul associé, vous serez le seul bénéficiaire des dividendes. Vous n’êtes pas soumis à des cotisations sociales lors de la distribution des dividendes. Son risque est limité pour sa propre personne. Le dirigeant peut profiter d’un droit à la retraite ou d’une assurance maladie.

Le mode d’emploi d’un capital en numéraire

Si vous choisissez un capital en numéraire, le capital minimum SASU ou le capital social tout court doit être déposé dans les 8 jours sur un compte bloqué. Par la suite, vous devez ouvrir un compte courant pour effectuer le virement du capital social. Il doit être sous le nom de l’entreprise. Vous pouvez utiliser ce capital pour la bonne démarche de votre société ou pour être utilisé dans les fonds de roulement.

Un capital variable

Outre le capital social en numéraire, vous pouvez aussi opter pour le capital social en nature ou en industrie. Si la première option est la plus répandue et la plus utilisée, la seconde et la troisième option sont moins connues. Pourtant, les apports en industrie et en nature existent et ils sont définis dans les règles d’établissement d’une entreprise. Les actionnaires peuvent les choisir selon leur besoin. Ainsi, le capital social peut être variable. Ces 3 possibilités possèdent chacune ses avantages et ses inconvénients. Pour les apports en numéraire, chaque actionnaire doit apporter le capital minimum SASU. Il doit être stipulé dans les statuts. Au cas où vous voulez profiter de tous les atouts d’une création d’une entreprise SASU, plusieurs sites en ligne offrent un service d’aide et d’orientation. Des fiches techniques, un tableau comparatif et les processus pour la constitution d’une SASU sont affichés dans ces adresses en ligne utiles.